27 avril 2016

La PLV qui fait vendre, bonnes pratiques

Article2

La publicité sur le lieu de vente, alias la PLV, permet d’attirer l’oeil du chaland et surtout de déclencher l’acte d’achat. Mais encore faut-il prendre quelques précautions pour promouvoir efficacement vos produits. PLV, mode d’emploi. Affiche, présentoir, vitrine, ou encore stand… La publicité sur le lieu de vente (PLV) peut prendre des formes diverses. Elle se glisse dans les linéaires, en tête de gondole ou encore dans les allées centrales. Elle sert à la promotion de toutes sortes de produits, ici plutôt alimentaires : son objectif est toujours le même, sortir le produit de l’espace restreint qui lui est attribué, pour faciliter l’acte d’achat !

Plus d’un achat sur deux est décidé sur place, donc au-delà de la liste de  courses, selon le Popai, institut français de la communication et de la publicité sur le lieu de vente. D’où l’importance de sortir du lot, quand vous menez une campagne de promotion, de réactivation ou de lancement.

Attirez le client

La vue est le sens le plus sollicité dans un point de vente. Capter le regard du consommateur n’est pas chose aisée : l’originalité s’avère donc indispensable pour se démarquer dans une vitrine ou dans les linéaires. La taille semble la variable la plus évidente sur laquelle jouer. Une forme inhabituelle (un présentoir en forme de montagne sur laquelle repose un sabot, par exemple) entraîne un sourire, voire crée un lien de complicité avec le client. Il est également possible d’opter pour des supports de forme et de taille standard et de miser plutôt sur un visuel original. Cela se traduit par des couleurs percutantes, un vernis de qualité ou des photos thématiques.

Soyez identifiable

Le consommateur passera son chemin s’il n’a pas reconnu le produit ou la marque en quelques secondes. Le meuble doit donc comporter des éléments visuels qui lui sont familiers. Le logo et les couleurs de l’emballage constituent les premiers éléments d’identification. «Pas question de semer la confusion avec un drapeau ou un stand qui ne refléterait pas votre positionnement ou votre activité, prévient Pierre-Alain Weil, spécialiste du marketing du point de vente. La cohérence est de mise. »

Source : chefdentreprise.com

actu
About Adrien